Quelle est la prochaine priorité de votre entreprise?

Écrit par Celine des Ligneris • 7 juillet 2020

Dans de nombreuses entreprises, la grande tendance est de travailler dans l'urgence, sans savoir nécessairement si cela apporte de la valeur à l'organisation. De plus, même quand on travaille sur des projets, sur des améliorations dans l'entreprise, comment savoir si on adresse les priorités ? Est-ce qu'il faut travailler en premier sur le développement des ventes, les processus de travail, la pérennité de l'entreprise ou plus simplement sur les profits?

Le défi pour les entrepreneurs, c'est qu'ils n'ont souvent pas beaucoup d'outils, outre leur instinct, parfois un coach ou un mentor, pour les guider dans la définition de leur prochaine priorité.

La pyramide des besoins des entreprises

La pyramide des besoins des entreprises donne un début de réponse à cette question. Inspirée de la pyramide de Maslows, l'entrepreneur Mike Michalowicz a créé, dans son dernier livre Fix This Next, cet autodiagnostic pour guider les entrepreneurs dans leur choix de la prochaine priorité à régler dans leur entreprise.

Pour chaque niveau, chaque besoin essentiel d'une entreprise, Mike Michalowicz identifie, 5 questions clés qu'il nomme les besoins vitaux:

  • Besoins vitaux spécifiques aux ventes
    • Cohérence du niveau de vie (pour beaucoup d'entrepreneurs, cela revient à déterminer le montant que l'entreprise doit leur verser pour assumer leur train de vie, et par la suite le chiffre d'affaires que l'entreprise doit atteindre pour répondre à cette attente)
    • Attraction des clients potentiels
    • Conversion des clients
    • Livraison de la promesse
    • Recouvrement des dûs (comptes recevables)
  • Besoins vitaux spécifiques aux profits
    • Éradication des dettes
    • Marge de profit en santé
    • Fréquence des transactions
    • Effet de levier profitable (l'endettement sert à développer réellement les ventes)
    • Réserves de cash
  • Besoins vitaux spécifiques à l'efficience
    • Réduction des gaspillages (ou Muda dans la méthode LEAN)
    • Alignement des rôles (les bonnes personnes à la bonne place, en cohérence avec leurs forces)
    • Délégation des résultats (les employés directement concernés sont impliqués dans la résolution du problème)
    • Redondance des employés clés (s'assurer que plus d'une personne possède les différentes expertises nécessaires au bon fonctionnement de l'entreprise)
    • Réputation d'excellence
  • Besoins vitaux spécifiques à l'impact
    • Orienté vers la transformation (au delà de la transaction, comment la proposition de valeur de l'entreprise transforme la vie de ses clients)
    • Motivé par la mission (les employés croient et oeuvrent directement à la mission de l'entreprise)
    • Alignée sur le rêve (les objectifs et les rêves de chacun des employés sont alignés avec leur rôle dans la mise en oeuvre de la vision de l'entreprise)
    • Rétroaction honnête et constructive (un système en place pour recevoir les commentaires des clients)
    • Réseau complémentaire (avoir un écosystème de partenaires et de compétiteurs pour offrir la meilleure expérience client)
  • Besoins vitaux spécifiques à l'héritage
    • Maintien d'une Communauté forte (une tribu qui se rallie derrière la marque de votre entreprise)
    • Préparation de la relève du leadership
    • Ambassadeurs engagés (des clients et des employés avec votre entreprise tatouée sur le coeur)

Les avantages de cet autodiagnostic

  • Simple à utiliser pour identifier le niveau le plus bas dans la pyramide qu'il faut adresser
  • Rapide: l'entrepreneur connaît bien son entreprise et peut voir à partir de quelques questions quel est le prochain problème à régler
  • Systémique: toutes les sphères de l'entreprise sont représentées et réévaluées
  • Vivant: une fois que le plus bas besoin a été adressé, on passe au suivant. De plus, on peut refaire cet autodiagnostic régulièrement, l'environnement changeant pouvant chamboulé rapidement la situation de l'entreprise.

Priorités aux priorités

Par contre, il est important de ne pas déroger à la règle: si en faisant son autodiagnostic, on s'aperçoit qu'il y a plusieurs problématiques à régler, il est toujours important de commencer par le problème le plus bas dans la pyramide, difficile de continuer à bâtir quand les fondations sont vacillantes. En effet, quelle est la pertinence de travailler sur la pérennité de l'entreprise, si l'entreprise ne fait pas de profits ou si encore, elle a des problèmes au niveau de ses ventes.

De plus, il arrive souvent que le fait de régler un problème est un impact sur des problèmes à des échelons supérieurs.

Est-ce que cette pyramide des besoins des entrepreneurs vous inspire ? Pour vous aider à aller plus loin, Mike Michalowicz vous propose de passer de faire l'évaluation en ligne de votre entreprise (en anglais uniquement). Vous pouvez aussi télécharger le pdf pour faire l'analyse de vos besoins. De plus, Si votre entreprise est dans le Sud Ouest ontarien et que vous avez besoin de soutien pour résoudre un des besoins vitaux, l'Unité entrepreneuriale pourrait vous aider.